Télétravail : changement de direction ?

Ce jour s’est tenue la première séance de négociation devant aboutir à la conclusion d’un nouvel accord Télétravail (le dernier accord a été prorogé jusqu’au 30 juin 2024).

En préambule, la direction a affirmé sa volonté de continuer à développer le télétravail chez LCL, avec plus de souplesse et de flexibilité dans l’organisation du travail (pas de fixité de jours de télétravail).

Elle a ajouté vouloir l’accroître significativement pour les “réseaux de proximité”.

Le rôle central du manager est réaffirmé dans l’organisation du travail hybride (mix salariés en présentiel et en télétravail). Un système de gestion adapté sera mis en place pour faciliter l’organisation.

La direction semble ne pas être fermée au télétravail en tiers lieu (hors co-working).

les revendications de FO LCL portées :

  • développement significatif du télétravail pour tous
  • amélioration de l’outil de déclaration
  • augmentation de la participation forfaitaire journalière et suppression du plafond annuel
  • augmentation de la participation aux frais d’équipement (EDENRED actuellement) avec renouvellement
  • augmentation spécifique du télétravail pour certaines situations. Ex : futures mamans, retour congés liés à la parentalité, salariés aidants, …

Le SNB, quant à lui, a demandé le maintien en l’état, sauf pour la Banque Privée (1 jour hebdomadaire) et le réseau Retail (1 jour fixe mensuel), et, pour tous, une enveloppe de 11 jours complémentaires.

Prochaine réunion le vendredi 19 avril

Certains ouvrent … d’autres ferment

La caisse régionale du Crédit Agricole Ille et Vilaine renforce son positionnement sur son territoire, en développant son réseau d’agences au plus près de ses clients ” à l’heure où des établissements bancaires ferment leurs points de vente”

7 agences du Crédit Agricole Ille et Vilaine vont ouvrir leurs portes en 2024.

Voilà le message lancé par cette caisse dans cette vidéo : Les agences du Crédit Agricole d’Ille-et-Vilaine (2) sur Vimeo

Ce n’est pas la première fois qu’une caisse régionale s’attaque directement ou indirectement aux fermetures d’agences d’autres établissements, dont LCL. Pour rappel, depuis 2016, année d’arrivée de Michel MATHIEU, LCL a fermé environ 300 points de vente. Ce qui ne permet plus d’assurer une bonne couverture digne d’une banque dite “nationale”.

Le groupe Crédit Agricole serait-il schizophrène ?

CSEC du 6 mars 2024

Prime de partage de la valeur 2024, bilan RVP 2023, consultations sur la réorganisation de l’UM Successions et du transfert d’activités entre Bordeaux et Roubaix, étaient parmi les points à l’ordre du jour de la séance de mars.

Pour lire le flash, c’est ici

Pour lire la déclaration de Thierry LOHEAC sur la problématique de la rétention des fermetures de comptes, c’est là

Pour lire l’avis du CSEC sur la réorganisation de l’UM Successions, c’est ici

Pour lire l’avis du CSEC sur le transfert d’activité entre Bordeaux et Roubaix, c’est là

Pour lire les réponses de la direction aux questions diverses, c’est ici

FO LCL est très satisfaite de voir que 3 femmes intègrent le COMEX de LCL, portant la part de féminisation de cette instance dirigeante à 36%. S’il reste encore du chemin à parcourir, il faut saluer cette avancée sensible.

Complémentaire santé : les tarifs 2024

21 mars : Vous avez un délai supplémentaire pour adhérer dès 2024 au régime supplémentaire facultatif au nouveau tarif très avantageux, soit jusqu’au 30 avril 2024. En cas d’adhésion, c’est l’ensemble des assurés de votre foyer qui est couvert.

5 mars : Vous avez reçu ce jour via MyPeopleDoc, un courrier vous proposant d’adhérer au régime supplémentaire facultatif au tarif renégocié à -50%. Vous avez jusqu’au 30 mars pour adhérer dès 2024.

Retrouvez en page 31 de l’accord, les garanties que vous offre ce régime supplémentaire.

23 février : Comme chaque année, FO LCL est la seule à vous communiquer les tarifs de notre complémentaire santé, ainsi que l’état de santé des différents régimes.

FO LCL a signé les 2 avenants (n°4 et n°5 que vous pouvez retrouver dans les rubriques “Accords LCL” ou “Complémentaire santé”), puisque :

  • LCL a accepté d’augmenter sensiblement sa participation aux régimes obligatoires (base et complémentaire), faisant baisser notre contribution
  • l’assureur a accepté de diviser par 2, voire par 4, les cotisations au régime supplémentaire facultatif

Ces tarifs s’applique depuis le 1er janvier 2024 (rétroactivité prévue).

Par contre, FO LCL est la seule à ne pas avoir signé l’avenant à notre régime de prévoyance obligatoire (disponible sur ce site) qui prévoit une hausse des cotisations de 15%, la direction ayant refusé de revoir la répartition entre la part salariale et la part patronale.

Pour lire l’InFO Pratic, c’est ici

FO LCL vous souhaite une bonne santé !

Dividendes record en 2023

Les dividendes versés par les entreprises du CAC 40 ont battu un nouveau record en 2023, selon l’étude annuelle du gestionnaire d’actifs Janus Henderson publiée le 13 mars dernier.

Les sommes versées aux actionnaires ont atteint 63,2 milliards d’euros (soit en moyenne, 1,6 milliard par entreprise), en hausse de 8,7 % sur un an, et de 31% depuis 2017 (5,2% en moyenne).

La France demeure largement le premier pays au niveau de l’union européenne.

Ces chiffres vertigineux sont à comparer à ceux des augmentations de salaire …

Moralité (ou pas ) : mieux vaut être actionnaire que salarié

CSEC du 7 février 2024

Au sommaire de ce CSEC :

  • Les objectifs sont morts, vive les contributions !
  • RVP : Reversement Variable de la Performance commerciale
  • Assistant conversationnel : l’essayer c’est l’adopter
  • Information sur les mesures salariales mises en place unilatéralement par LCL
  • Intéressement : disette à la Saint Valentin
  • Prêt CLP sous conditions de ressources : on réhausse

Vous pouvez trouver le flash ici

Pour lire l’avis émis par le CSEC sur la contribution collective et individuelle, c’est ici

Pour connaître l’avis du CSEC sur l’assistant conversationnel, c’est

Enfin, venez découvrir les réponses de la direction aux questions en suivant ce lien

Bonne lecture !

Partagez et suivez-nous sur LinkedIn et Insta mais aussi sur Facebook et X

L’intersyndicale reste unie et mobilisée

L’intersyndicale tient à remercier les salariés qui se sont mobilisés le 8 février pour les salaires et les conditions de travail.

La simple annonce d’un mouvement de grève avait déjà fait bouger la direction. Malgré un “arrosage” presque automatique, nous estimons à 20% le taux de salariés qui ont exprimé leur mécontentement par au moins un débrayage.

Notre nouveau Directeur Général dit ne pas nier la situation. Nous espérons qu’il agira, rapidement.

Pour lire la communication intersyndicale post 8 février, c’est ici

8 février 2024 : le jour d’après

14 février 2024 : La mobilisation du 8 février, voire la seule perspective de cette mobilisation, a permis de “bonifier” les mesures salariales initialement envisagées fin 2023. Rappelons que cette négociation salariale a été pilotée dans un premier temps par l’ex directeur général, Michel Mathieu. A l’issue du mouvement de grève, notre nouveau directeur général a souhaité recevoir l’ensemble des organisations syndicales dès le 12 février.

Retrouvez l’essentiel de cette entrevue en cliquant ici

Vous savez déjà que LCL est la parent pauvre de la profession bancaire en termes de négociation salariale. La Banque Postale le confirme. Retrouvez le flash de nos collègues FO de la Banque Postale

L’intersyndicale se réunit de nouveau dès demain. @suivre